Sélectionner une page

Le Groupe de travail sur l’inclusion dans le sport est une coalition ouverte et informelle qui vise à mettre fin aux préjugés contre les LGBTQI2S+ dans le sport par l’éducation et la promotion de l’inclusion des personnes LGBTQI2S+ dans le sport canadien.

Nos objectifs

  1. Les organismes sportifs (à tous les niveaux) au Canada sont conscients de la place de l’inclusion des personnes LGBTQI2S+ pour rendre le sport plus sécuritaire et libre de maltraitance.
  2. Les organismes sportifs au Canada ont la capacité (connaissances, compétences et habiletés) et la responsabilité de rendre le sport canadien plus sécuritaire et plus accueillant pour les personnes LGBTQI2S+.
  3. Les organismes sportifs au Canada adoptent des mesures significatives et multidimensionnelles pour rendre le sport canadien plus sécuritaire et plus accueillant pour les personnes LGBTQI2S+.
  4. Le sport canadien est plus sécuritaire et plus accueillant pour toutes les personnes LGBTQI2S+.

Leadership et soutien

Le comité de coordination du Groupe de travail sur l’inclusion des personnes LGBTQI2S+ dans le sport est responsable de coordonner et de diriger les réunions et de superviser la mise en œuvre des mesures à prendre.

Le comité de coordination est composé de l’organisme Femmes et sport au Canada, de l’Association des golfeurs professionnels du Canada, du Comité olympique canadien, de la Faculté de kinésiologie de l’Université de Calgary et du collectif Challenge Accepted.

           

   

Nos activités prioritaires

  • Les priorités annuelles du GTIP LGBTQI2S+ seront déterminées sur la base d’une consultation avec les membres du GTIP LGBTQI2S+ et constitueront la base des activités de l’année en cours.
  • Chaque projet prioritaire sera dirigé ou soutenu par un membre du CC du GTIP LGBTQI2S+, et complété par d’autres experts selon les besoins, y compris, mais sans s’y limiter, des membres du GTIP LGBTQI2S+.
  • Le GTIP se réunit chaque mois pendant 60 minutes via Zoom. La première moitié de la réunion se concentre sur le renforcement de la capacité des membres à faire leur travail d’inclusion des LGBTQI2S+ dans le sport par le biais de conférenciers invités et/ou de discussions sur un sujet particulier. La deuxième moitié de la réunion est consacrée au partage des mises à jour sur les priorités du GTIP et à l’identification des nouveaux enjeux et possibilités dans le sport canadien.

Pourquoi c’est important

Le groupe de travail sur l’inclusion dans le sport a dirigé une session sur l’inclusion et l’éducation des personnes LGBTQ+ dans le cadre de notre assemblée annuelle, qui a eu une incidence importante et a suscité des émotions chez nos membres. Elle a ouvert les yeux sur les défis auxquels la communauté est confrontée et a suscité des réactions personnelles de la part d’un certain nombre de nos membres. Elle nous a motivés à faire de l’inclusion un sujet prioritaire par l’éducation, la programmation et l’élaboration de politiques connexes.

Hugh Mitchener,
Directeur général Softball Canada

Le sport devrait être un milieu sécuritaire pour tous les athlètes et il est de notre responsabilité, en tant que chefs de file du sport, de fournir une éducation sur les personnes LGBTQ+ à nos membres afin de créer une communauté où l’inclusion et la diversité font partie intégrante de notre expérience sportive commune. Ces possibilités d’apprentissage ouvrent la voie à des conversations ouvertes qui créent une communauté sportive où les athlètes peuvent être eux-mêmes sans crainte de représailles.

Pamela Julian,
Directrice générale – Ringette Ontario

Qui peut se joindre

Toute organisation affiliée au sport ou toute autre entité qui s’engage et travaille à rendre le sport plus sécuritaire et plus accueillant pour toutes les personnes LGBTQI2S+.

Toute personne engagée et travaillant pour l’inclusion des LGBTQI2S+ dans le sport.

Dernier article paru

Rugby: les sportifs trans pourront jouer dans toutes les compétitions

Rugby: les sportifs trans pourront jouer dans toutes les compétitions

Les personnes transgenres pourront participer à toutes les compétitions officielles, sans aucune distinction, a annoncé la Fédération française de rugby. Huffington Post | 17 mai, 2021 GBTQ - En France, les personnes transgenres pourront participer, sans aucune...

Dernière ressource

Besoin d'aide?

Si vous ou l'un de vos proches êtes en situation de crise et avez besoin d'une aide immédiate, veuillez vous adresser à :

Ligne dassistance du Sport Canadien logo